Dans le temps que j'étais en informatique... sauvegarde (backup)

Voici un petit mémo sur l’expérience de vie d’un informaticien.

On fait tous des erreurs, alors je vais vous compter mes histoires d’horreurs pour ne pas que vous aillez à les subir! Parfois ce sera profond, comme vous aimez ça, alors si ce n’est pas clair, svp me faire signe ;)

À l’époque, j’étais à un centre professionnel, à la Commission Scolaire de Laval. Rapidement, on parle de 3 serveurs Novell, GroupWise (serveur de courriels corporatif comme Exchange), 500 postes de travail et environ 100 utilisateurs dans l’administration, comme les directeurs adjoints, secrétaires, profs, etc.

Je devais faire une maintenance sur le serveur de courriel, quelque chose de totalement inoffensif et sans problèmes, du moins, normalement. J’étais sur la console de GroupWise et je me suis ramassé dans un menu non familier et j’ai cliqué sur « OK ». Résultat, j’ai supprimé la moitié des comptes de courriels. Aouch.

Leçon #1 : Même nous ont est parfois stupide et ont fait des erreurs. Oooo que oui.

Je téléphone à l’analyste qui s’occupait du Groupwise, je lui explique la situation et sa première réponse était «T’as pas fait ça? » Avec un ton de désespoir. Il se ressaisit et dit que ce n’est pas trop grave, mais qu’il faudra récupérer la copie de sauvegarde de la veille, ce qui éliminera tout changement de la journée, tel des messages reçu. On démarre la récupération et j’écris un message stipulant mon erreur, ainsi que la perte des messages du jour présent et que la récupération est en cours.

Leçon #2 : Toujours, TOUJOURS avoir des copies de sauvegarde pour la récupération de l’information.

L’informatique a environs 30 ans et n’est pas tout à fait au point encore. Ajouter à cela la leçon #1, qui s’applique à ceux qui construise les disques durs, ceux qui créer les systèmes d’exploitations, etc, nous avons une infinité de possibilités de défectuosités potentielles.

Ce qui, combiné, donne la dernière leçon…

Leçon #3 : Il y a un risque (un calcul de possibilités potentielles) que l’information de hier, d’aujourd’hui ou de demain ne soit pas disponible.

C’est ainsi que pour diminuer le risque, il faut plusieurs systèmes. Le disque local, le serveur avec disque en RAID, les copies de sauvegarde, les données hors site, etc.

Bonne journée!

Alexandre Racine

Photographe Portrait et événement corporatif et privé.