Puerto Vallarta 2011 partie 4 - Plus loin que Puerto Vallarta

Plus loin que Puerto Vallarta par Alexandre Racine 2011-03-29

Aujourd'hui nous sommes allée à Sayulita en style aventure. Une petite ville, moitié commerciale, dont les ponts au dessus de la rivière se sont fait détruire l'an dernier à cause de la pluie torride. Je ne l'avais pas dit à ma copine, mais je lui ai joué dans le dos en fouillant sur Internet comment nous pourrions nous y rendre sans que cela nous coût les yeux de la tête.

La solution était l'autobus. 1H30 d'autobus pour 25 pesos. Sinon c'est 650 pesos en taxi pour une heure de transport! C'était tout un voyage! Seulement trouver l'endroit où il fallait prendre l'autobus était un défis! On va d'un côté pour trouver le ATM, le terminus des autobus, pour finalement se rendre compte qu'il y a un autre terminal d'autobus pour les inter-villes. Donc on demande aux gens autours et on sait maintenant à peu prêt c'est où. On Prend nos bagages, serviettes, costume de bain, crème 30 et tout le reste puis on part. On arrive au terminus et aucun autobus pour Sayulita, mmm attendons... est-ce la bonne place? On va dans une banque et le gentil garde de sécurité nous dit que c'est bien là, mais qu'il ne sait pas dans combien de temps il arrive. Donc on attend, je demande à un chauffeur, il dit que c'est pas lui et soudainement une femme qui nous écoutait surement parler nous dit que c'est l'autobus là bas qui arrive. Ouf! On embarque et c'est parti!

Une petite note à propos des autobus. Les différentes compagnies ont des couleurs différentes. Une c'est vert et blanc, l'autre bleu et blanc, les inter-villes n'importe quelle couleur et les destinations qu'un autobus parcours sont inscrites sur la vitre avant à la gouache. Lorsqu'on roule dans la section cahoteuse de la route, c'est pas tout à fait comme un autobus de Montréal, mais c'est quand même confortable.

Rendu à Sayulita, on arrête à un petit kiosque de jus d’ananas. Le chauffeur lui même prend un verre d'environ 800ml et donne 20 pesos à la fille qui s'en occupe. On discute avec eux et ont voit que c'est vraiment des ananas pressé directement, donc jus d’ananas 100% sans eau ajouté. On décide d'en prendre un et elle met pas mal de glace alors je lui dis que c'est mieux moins de glace et plus de jus! Le chauffeur et un autre homme qui était en arrière partent à rire avec elle et je comprend entre les lignes qu'ils la taquinent comme quoi elle nous en passera pas une vite de mettre pleins de glace et moins de jus, trop comique.

On marche en direction de la plage et tout semble comme un petit village jusqu'à ce qu'on voit le sable, oooouuuuffff, beaucoup commercial! De ce que je vois et comprend, tous les touristes ont leur maison ou loue sur le bord de la plage. Le nombre de parasol était pas mal impressionnant. Avant d'aller à la plage, il faut se mettre en costume de bain. Marie va à côté et fait un truc de fille, pendant qu'une famille arrive à petit pas. Alors je lui dit qu'elle a tout le temps et elle se change presque de justesse. Moi j'essaie de faire cela avec une serviette en arrière d'un camion et ça marche, ma première fois hehe. On décide alors d'aller dans le coin moins parasol. C'était une journée mémorable avec un petit vent et le soleil plombant. Remettre de la crème était la chose la plus épuisante que nous avons fait dans cette journée. Petite note, lorsque le soleil baisse, la température baisse aussi rapidement. Il fait quand même chaud, mais il vaut mieux apporter une veste pour les femmes ;)

On va ensuite au Don Pedro's (http://www.donpedros.com/). Un endroit où il y a de la salsa les lundis soir avec orchestre et à l'air libre sur une grande terrasse, tout cela organisé par une Québécoise qui est ici depuis 35 ans! Super comme ambiance, on se fait des nouveaux amis et lundi prochain on va avoir un lift! On revient justement avec monsieur Jesus, un cubain un peu suspect, mais qui est pas mal sympathique. Marie avait peur qu'on se fasse enlever un rein par le monsieur tellement il avait l'air suspect! On a aussi discuté avec Martin qui a appris à danser à Los Angeles, très bon danseur et il sera au Candella jeudi à deux pas de chez nous. Bon assez pour aujourd'hui!

La salsa à Sayulita, Don Pedro's
La salsa à Sayulita, Don Pedro's
La salsa à Sayulita, Don Pedro's